Est-ce qu’il est happy le homard quand il mue ?

Avant d’écrire ce mail, j’ai fait quelques recherches sur le homard, et je te le dis tout de suite : NON ! Nous ne sommes pas des homards (il fait des trucs chelous quand même !).

 Il y a juste une chose qui le concerne que je trouve intéressante à garder pour nous aider à poursuivre nos chemins, c’est sa mue.
« La rigidité de la carapace du homard s’oppose à sa croissance. Cette mue lui permet de grandir. En effet, la carapace dure qui le protège comme une armure ne peut pas grandir. Pour se développer, le homard doit sortir de son ancienne carapace. » 

Nous c’est pareil. Pour grandir, on doit sortir de notre carapace actuelle, de notre costume actuel, de notre fonctionnement actuel. De notre zone de confort actuelle. 

MAIS ce que les articles sur la mue du homard ne disent pas, c’est : Est-ce que ça fait mal ? Est-ce que c’est agréable ? Est-ce que le homard est content de muer ? Est-ce que c’est youpi tralala les moments de mue ?
À priori non, il reste dans son terrier, cesse de s’alimenter pour pouvoir sortir de sa carapace devenue trop petite, et c’est ensuite qu’il se réhydrate et qu’il prend sa nouvelle vraie taille. 

Pour l’humain, il se pourrait que ce soit pareil (sauf qu’on ne s’autorise pas bien à rester terrée dans notre terrier le temps qu’il faut).
Des vraies mues, c’est pas confortable. Vraiment pas.
Pourquoi ?
Parce que par définition, une vraie mue, une vraie transformation, une vraie avancée, c’est une avancée vers quelque chose que l’on ne connait pas (sinon, on est encore dans notre zone de confort, ou alors à la rigueur d’inconfort). Mais moi je te parle de rentrer dans ta zone de panique (ouais, de panique !!!), celle qui est juste avant, juste juste avant… la zone de magie !   

Qui est dans sa zone de panique en ce moment ?!!!
(Mooooooooiiiiiiii !)

 Alors que faire ? 

1. Se rappeler à chaque instant que juste après la zone de panique, il y a la zone de magie. Ne pars pas 5 minutes avant le miracle.
 
2. Se faire du bien. Comme tu veux, comme tu as envie. Dormir, te chouchouter, faire une pause, boire un thé, prendre un bain, lire un magazine, papoter, appeler une copine, aller au ciné, t’acheter ce truc qui te fais envie, manger un bon dessert, cuisiner, aller marcher, dessiner, peindre, écrire, te faire un tirage de cartes. Tout est bon. Fais-toi du bien parce que tu en chies assez

3. Entoure-toi. De personnes qui en sont là où tu vas bientôt être. Ca te donnera le courage de les rejoindre. Si tu ne les connais pas encore, cherche-les. Elles sont peut-être dans ta vraie vie, ou peut-être sur le net et tu peux les suivre. Inspire-toi, demande-leur conseil. Tu vas bientôt jouer dans leur cour.

 Bravo à toi. Si tu en es là, c’est que tu t’es battue, dépassée, surpassée. Tu mérites le meilleur.   


Avant de te quitter, quelques infos de ce que tu trouveras dans les prochaines semaines à l’Espace We Girls : 

– Les samedis 3 et 17 octobre, Virginie Temsoury d’Enthousiastémoi anime 4 ateliers maquillage, dont certains sont mère / fille ! Contacte-la pour t’inscrire. – Le dimanche 18 octobre, de 9h à 17h, Isabelle Cornéjo revient pour sa journée «Communiquer avec ses guides, se connecter à son intuition». Contacte-la pour t’inscrire. 

– La prochaine session des programmes We Girls démarrent les 2 et 3 novembre. Un groupe le lundi matin, un autre le mardi soir : il reste 4 places ! 
Comme je suis en pleine mue et que je perds nécessairement certains repères pour en acquérir d’autres, j’ai complètement oublié je crois de te parler du tarif pré-vente ! Alors pour toi, abonnée à cette newsletter, je le prolonge jusqu’à dimanche prochain, le 4 octobre. Pense à me dire que tu bénéficies de cette promo quand tu me contactes ! 

– Et parce qu’il n’y a pas que les mères qui ont le droit de se propulser là où elles veulent vraiment être, je déclare la saison des bilans d’orientation ados ouverte ! Je ne peux que te conseiller d’offrir ça à ton ado en début d’année, qu’il ait le temps de maturer sereinement son projet. J’ai encore 2 places pour les vacances de la Toussaint, mais on pourra aussi programmer ça un mercredi après-midi ou dans ses creux d’agenda.

Prends soin de toi,
Je t’embrasse,
Delphine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s