Qu’est-ce qui est chuchoté à ton oreille ? Ou comment choisir ton entourage.

Hier matin, je me suis réveillée tôt, et je n’avais pas passé une très bonne nuit. Je sais pourquoi : je suis dans une courte phase peu agréable de mon activité professionnelle qui fait ressurgir plein de doutes, de failles, de blessures, et mon cerveau mouline à fond pour tenter de contenir tout ça.

J’ai la chance, l’immense chance*, d’avoir à mes côtés un compagnon merveilleux.
Ce matin, alors que je lui partageais au réveil mes doutes, mes angoisses insomnisantes de la nuit, il m’a écoutée patiemment puis a chuchoté à mon oreille :

« Tu sais faire. Tu as déjà réussi. »

7 mots.
7 mots qui ont immédiatement stoppé ma rumination mentale.
7 mots qui m’ont reconnectés à moi, à ma force, à ma capacité de pouvoir agir sur les choses.

7 mots qui m’ont aussi permis de me rendre compte que j’avais recommencé à me chuchoter à moi-même des choses négatives, sans m’en rendre compte.
7 mots qui m’ont rappelé Bichette, ce super épisode de podcast que je (te) recommande tellement : https://changemavie.com/episodes/bichette (Merci Marie ! ❤ )

7 mots qui ont aussi réaffirmé l’importance d’être entourée de personnes positives, soutenantes, bienveillantes dans nos vies.

Oui il peut y avoir des gens toxiques dans notre entourage, et on a le droit de décider de s’en éloigner.
Oui il peut y avoir des gens maladroits dans nos entourages et on a le droit de leur dire qu’ils nous ont blessée ou qu’ainsi ils ne nous aident pas.
Oui on a aussi le droit de choisir notre entourage et de décider qui va nous chuchoter des choses à l’oreille.

Choisir son entourage ?! Mais comment ça ?!

Si si, on peut choisir son entourage. Ou plus exactement, choisir l’importance de la présence et l’impact de nos entourages dans nos vies.
Si je n’ai pas de pouvoir sur les gens, je peux récupérer du pouvoir sur les situations que je vis avec eux.

  1. La première chose à faire, c’est de prendre le temps de te faire une liste : qui sont les gens avec qui tu passes du temps dans ta journée, dans ta semaine ?
  2. Mets en face de leur nom un symbole : tu as droit uniquement à un + ou à un (oui, il faut que tu tranches !).
    – Un + si cette personne te donne de l’énergie, si tu sens bien quand tu passes du temps avec elle.
    – Un – si tu as tendance à te sentir fatiguée, vidée, angoissée quand tu es en sa présence ou quand tu la quittes.
  3. Rajoute à cette liste les gens que tu ne vois pas forcément souvent, mais qui occupent souvent tes pensées. De la même façon, accordes-leur un + ou un -.
  4. Il te reste 2 questions à te poser :
    – Les personnes qui ont un + : comment puis-je passer plus de temps à leurs côtés ?
    – Les personnes qui ont un – : comment puis-je passer moins de temps à leurs côtés ?
    Écris tes solutions pour ne pas les oublier (et range bien tout ça, histoire de na pas faire d’acte manqué…!)
  5. Fais-le ! Tu as le droit !

Et si jamais tu trouves que tu n’as pas assez de personnes + dans ta vie, peut-être peux-tu rejoindre un programme We Girls ?
Pour apprendre à ne plus te chuchoter de sales choses à ton oreille, mais aussi rejoindre une communauté de femmes + qui deviendront ton entourage positif, soutenant, bienveillant, celui qui te chuchote de belles choses à ton oreille, pour te propulser là où tu veux vraiment être !

On en parle ?!

* : il ne s’agit pas que de chance. Et en plus la chance, ça se provoque ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s